En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

Contre l'euro

Discours de J. Nikonoff le 25 mars 2007 à la journée d’étude organisée par le réseau Avenir d’Attac et l’Institut d’études européennes de l’Université Paris 8.

En préparant cette conférence sur le 50e anniversaire de la signature des traités de Rome, j’ai relu et surtout lu de nombreux textes portant sur l’histoire de cette construction européenne. J’utilise volontairement l’expression « cette » construction européenne et non « la » construction européenne, pour bien marquer qu’on ne peut donner l’impression qu’il n’y aurait qu’une seule voie pour rapprocher les peuples européens, celle suivie jusqu’à présent, en supposant que le rapprochement des peuples fut un objectif de cette construction.

Au risque de choquer, je dois dire que mon hésitation a été levée. J’hésitais, en effet, à affirmer qu’il fallait sortir de cette Union européenne-là, sortir de l’euro, mener une politique de la chaise vide tant qu’une autre logique de coopération entre les nations et peuples de l’Europe – et au-delà – ne serait pas mise en place.

Couleur 5 150

Jacques Nikonoff a participé, le 6 février 2010, aux « Entretiens européens d'Enghien », co-organisés avec l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS). Le thème de la table ronde à laquelle il a participé était « Après la crise : l’Europe, un bouclier ou un tremplin vers la mondialisation ? ».

Cette table ronde comprenait : Miguel Ángel AGUILAR (Secrétaire général de l’Association of European Journalists (AEJ), Journaliste à El Pais), Jean-Marie COLOMBANI (Journaliste, Co-fondateur et directeur de publication du magazine en ligne Slate.fr, ancien directeur du journal Le Monde), Jacques HUBERT-RODIER (Éditorialiste de politique internationale, Les Échos), Jacques NIKONOFF (Porte-parole du Mouvement Politique d'Éducation Populaire - M'PEP, ancien président d'Attac), Alberto TOSCANO (Journaliste italien, Président du Club de la presse européenne de Paris), Manuel VALLS (Député-Maire d’Évry, Essonne).

La campagne
loading...
Web Analytics