En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

Contre le Traité constitutionnel européen

Intervention de Jacques Nikonoff, président d’Attac-France au meeting d’Alençon (61), le 5 avril 2005, organisé par Attac 61 pour le NON au référendum sur le Traité constitutionnel européen.

Couleur 6 150
Rencontres d’été de « Pour la République Sociale » (PRS), Arles le 3 juillet 2005. PRS était le nom du courant au sein du Parti socialiste animé par Jean-Luc Mélenchon.

Intervention de Jacques Nikonoff à la conférence débat : « L’exemple de Guéret, une lutte républicaine, sociale et anti-libérale ». Avec : Bernard Defaix (porte-parole du collectif creusois) ; Jacques Nikonoff (président d’Attac-France) ; Jacques Serieys (animateur PRS Aveyron).

Intervention de Jacques Nikonoff, président d’Attac-France

Meeting départemental « Pour la victoire du NON » à Garges-lès-Gonesse (95) le 17 mars 2005.

Intervenaient devant 500 personnes : Alima Boumediene (Sénatrice, Verts), Claude Debons (Fondation Copernic), Marc Dolez (député PS), Alain Krivine (LCR), Sabine Salmon (Femmes solidaires), Francis Wurtz (député européen, PCF), Jacques Nikonoff (Attac).

Discours de Jacques Nikonoff

 

Couleur 6 150

Jacques Nikonoff, président d’Attac, intervenait au meeting départemental pour le NON au Traité constitutionnel européen le 27 avril 2005 à Dôle (39) devant 400 personnes.

Couleur 3 150

Par Jacques Nikonoff

Le 28 mai 2007.

Deux ans déjà ! Et pourtant, que le 29 mai 2005 paraît loin !

Ce jour-là, une large majorité des citoyens de notre pays votait « non » au référendum sur la Constitution européenne : le peuple français faisait voler en éclat la tentative de vitrification de l’eurolibéralisme. Où en sommes-nous deux ans après ?

La campagne
loading...
Web Analytics