En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

Pour l’emploi

Couleur 2 150

Samedi 10 janvier 1998

Jacques Nikonoff, en tant que président de l’Association Un travail pour chacun (UTC) était invité par la Ligue des Droits de l’Homme à la Bourse du Travail de Saint-Denis.

Couleur 8 150

Préparation du Sommet de la gauche du 7 novembre 2000 - Note présentée par Jacques Nikonoff lors de la réunion du collège exécutif du PCF du 24 octobre 2000

Jacques Nikonoff, à l’époque (en 2000), était membre du Collège exécutif du PCF. Devant l’absence de politiques favorables à la population et à l’inertie de la direction du PCF, il décidait de rédiger une note à ses membres afin que le Parti communiste français propose des mesures pour l’emploi lors du sommet de la gauche prévu le 7 novembre 2000. Disposant de plusieurs ministres dans le gouvernement de la gauche plurielle, ces derniers pouvaient présenter des propositions pour faire bouger les lignes. Malheureusement, une majorité du Collège exécutif du PCF a refusé ces propositions, le « Sommet de la gauche » n’a débouché sur rien.

C’est à Nanterre (92), le 4 mars 2006, que Jacques Nikonoff, président d’Attac-France, prononçait l’intervention de clôture du Forum des autorités locales de périphérie (FALP).

Le 23 janvier 2003, à Alvorada (Brésil, Rio Grande du Sud, région métropolitaine de Porto Alegre), en présence de Tarso Genro, ministre fédéral du Brésil (ancien maire de Porto Alegre), s’est tenue la première assemblée publique des villes de périphérie. Elle avait lieu après les Rencontres internationales de Nanterre, en octobre 2002, co-organisées par 7 villes : Nanterre (France), Alvorada et Olinda (Brésil), Goumera (Mali), Setubal (Portugal), Ahuachapan (Salvador) et Pesaro (Italie).

Le thème était : « Villes de périphérie, jeunes, migrants : enjeux de la démocratie participative ». L’atelier intitulé « Le défi de l’inclusion sociale dans les villes de périphérie » au 3e Forum mondial des autorités locales de Porto Alegre avait été l’occasion pour les participants de réaffirmer l’importance des villes de périphérie des régions métropolitaines pour le présent et l’avenir de la citoyenneté.

Le 12 septembre 2004, un débat était organisé à la Fête de L’Humanité sur le thème : « mouvement social et politique ». Participaient à ce débat : Gérard Aschiéri (secrétaire général de la FSU) ; Marie-George Buffet (secrétaire générale du PCF) ; Annick Coupé (porte-parole du G-10 Solidaires) ; Yannick Jadot (directeur de Greenpeace-France) ; Jacques Nikonoff (président d’Attac-France) ; Alain Olive (secrétaire général de l’UNSA) ; Bernard Thibault (secrétaire général de la CGT).

Intervention de Jacques Nikonoff

Par Jacques Nikonoff

Le 11 novembre 2001

Un Statut de l’actif pourrait traduire, pour ce qui concerne la France, le droit constitutionnel à l’emploi. Il constituerait un moyen pratique, parmi d’autres, de réaliser réellement l’emploi pour tous. Un Statut de l’actif nécessite d’en définir la portée philosophique et le fonctionnement pratique.

La campagne
loading...
Web Analytics