En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

Pour la souveraineté

Couleur 6 150

Intervention de Jacques Nikonoff à la conférence débat organisée par Attac Paris 13 le 23 novembre 2006.

Mesdames et Messieurs, cher-e-s Ami-e-s et Camarades,

Le thème choisi par le Comité Attac Paris 13 pour la conférence débat de ce soir – les alternatives au libre-échange - est au cœur des politiques néolibérales de mondialisation. Il est véritablement au cœur car le libre-échange provoque l’aggravation des inégalités entre le Nord et le Sud ; au Nord, il favorise les délocalisations et le chômage ; au Sud, il verrouille tout développement autonome et encourage la pauvreté ; au Nord comme au Sud, il contribue à la dévastation de la planète. Tout nous ramène au libre-échange.

Couleur 6 150

C’est à Nanterre (92), au Palais des congrès, les 13 et 14 mars 2004, que l’association Attac a organisé un « Rassemblement de la résistance et des alternatives au néolibéralisme » pour commémorer le cinquantième anniversaire du programme du Conseil national de la Résistance. À cette occasion, Jacques Nikonoff, président d’Attac France, a prononcé l’intervention de clôture.

Les grands résistants suivants étaient présents : Claude Alphandéry, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Philippe Dechartre, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Maurice Voutey,

Contexte

Le 8 mars 2004, l’association Attac tient une conférence de presse pour présenter les initiatives qu’elle va prendre pour commémorer le 60e anniversaire du Conseil national de la Résistance. Plusieurs grands résistants sont présents : Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Philippe Dechartre, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Jean-Pierre Vernant. L’introduction est faite par Jacques Nikonoff, président d'Attac.

L’introduction de Jacques Nikonoff

Intervention de Jacques Nikonoff

Le 10 octobre 2002.

Contexte

Jacques Nikonoff, comme membre fondateur de l’association Attac, était invité à la Convention nationale des avocats à Nice, les 10, 11 et 12 octobre 2002. Il a participé à une table-ronde sur le thème « Vers une société du risque ? »

La table-ronde était animée par Francis Teitgen, ancien Bâtonnier du Barreau de Paris, vice-président de Ouest France, avec :

- Jean-Luc de Boissieu, secrétaire du Groupement des entreprises mutuelles d’assurances.

- François Ewald, professeur au Conservatoire national des arts et métiers, directeur de la stratégie, de la recherche et de la communication à la Fédération française des sociétés d’assurance.

- Franz-Olivier Giesbert, directeur du Point.

- Jacques Nikonoff, professeur associé à l’université Paris 8, membre fondateur d’ATTAC.

- Jean-François Prat, avocat au Barreau de Paris.

- Yves Robineau, président adjoint de la section du contentieux du Conseil d’État.

La campagne
loading...
Web Analytics