En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

CommuniquePresse

Communiqué n°1

18 juin 2016

Appel au Rassemblement pour la démondialisation
"J'invite tous les démondialisateurs à rejoindre le Rassemblement pour la démondialisation"

Candidat à l'élection présidentielle, Jacques Nikonoff lance aujourd’hui, 18 juin 2016, l'appel au Rassemblement pour la démondialisation (RD). Cette date ne doit rien au hasard. Toutes proportions gardées, elle est un hommage à l’Appel du 18 juin 1940 lancé par le général de Gaulle. Ce  dernier invitait les Français à refuser la défaite, à résister et à combattre. Dans les conditions extrêmement différentes de notre époque, le refus de la défaite, la résistance et le combat restent à l’ordre du jour.

 

 

Aujourd'hui, l'ennemie n¨1 des peuples, c'est la mondialisation néolibérale.

La mondialisation néolibérale est un processus d’essence politique visant à éliminer la souveraineté des nations pour imposer des politiques conformes aux intérêts des puissants. Elle trouve ses fondements dans la nécessité pour les classes dominantes de trouver une parade efficace face aux conquêtes sociales du XXe siècle. La démondialisation correspond à la sortie de l'ordre néolibéral mondial. Aucun autre candidat à la présidentielle ni parti politique ne fait cette analyse et n’en tire les conséquences qui s’imposent.

LIRE L'APPEL :
http://www.nikonoff2017.fr/tous-les-envois/248-lettre-n-1-appel-au-rassemblement-pour-la-demondialisation

 

Qui sont les démondialisateurs ?

  • Les millions de citoyens - environ la moitié des électeurs - qui s'abstiennent désormais aux élections de façon permamente ou sélective selon les élections. Ils rejettent les politiques menées ces trente dernières années par des gouvernements se présentant de "gauche" ou de "droite" et qui, finalement, sont à peu près les mêmes. Avec les résultats que l'on connaît pour la population.
  • Les millions de citoyens qui, pour les mêmes raisons, votent blanc ou nul.
  • Les très nombreux électeurs qui votent Front national, croyant de toute bonne foi rendre service à leur pays alors que le FN fait semblant de défendre la France et ne veut pas sortir de l’ordre néolibéral mondial.
  • La plupart des électeurs communistes et gaullistes qui partagent encore le magnifique souvenir du Conseil national de la Résistance et qui pensent que cette expérience, adaptée à notre époque, offre encore une voie d’avenir.
  • Les vrais écologistes qui ont compris que la protection de l’environnement était incompatible avec la mondialisation néolibérale, et qu’il était temps de démondialiser.

Contact presse :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
06 42 82 89 73
Pour contacter le directeur de campagne de Jacques Nikonoff : 06 18 57 98 69

 

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 10 caractères
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
  • Aucun commentaire sur cet article.
La campagne
loading...
Web Analytics