En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

CommuniquePresse

Lafarge/Daech : Le mutisme complice des autorités

Le groupe Lafarge doit être puni pour avoir financé Daech
 
Communiqué n°10

Le 28 août 2016

Rappel : le 22 juin 2016, le journal Le Monde affirmait que « les ciments Lafarge ont travaillé avec l'État islamique » et qu'il lui a « versé des taxes sur le pétrole et les matières premières ». Depuis cette date, les autorités françaises sont restées muettes. Comme les partis politiques.

C’est inacceptable ! Pourquoi ce silence, médias compris ?

On ne peut pas, d’un côté, développer nos moyens de prévention et de répression contre les barbares de Daech, et d’un autre côté considérer comme un comportement normal le financement de Daech par le groupe Lafarge.
 
Le groupe Lafarge doit être sanctionné !

Jacques Nikonoff, candidat à la présidentielle du Rassemblement pour la démondialisation
 
La pétition pour demander la nationalisation-sanction du groupe Lafarge :

http://www.nikonoff2017.fr/qui-est-jacques-nikonoff/communiques/258-appel-pour-une-nationalisation-sanction-de-lafarge

Pour accéder au dossier, cliquez ci-dessous :
 
http://www.nikonoff2017.fr/engagements/pour-une-economie-humaine?start=5

Contact presse : 06 42 82 89 73 et  06 18 57 98 69

 

 

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 10 caractères
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
  • Aucun commentaire sur cet article.
La campagne
loading...
Web Analytics