En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

BANDEAU ENVOI PRESSE JN

Communiqué n°22

Le 15 mars 2014

Il est clair désormais que le suffrage universel est déjà faussé pour l’élection présidentielle des 23 avril et 7 mai 2017. Plusieurs phénomènes inquiétants, dont on peut craindre qu’ils s’aggravent et que d’autres s’y ajoutent, affaiblissent un peu plus chaque jour la légitimité de l’élection présidentielle.

En vérité, cette élection témoigne comme jamais de la déliquescence de la Ve République : sa Constitution et ses institutions, les grands médias, les partis politiques.

Entre les manœuvres en tous genres au service du monopole des "grands partis", les manipulations du Conseil constitutionnel, les enquêtes judiciaires touchant plusieurs candidats, l'engagement de grands médias pour certains candidats, la fin de l'égalité de temps de parole entre les candidats, l'attitude timorée de nombreux maires, ni la lettre ni l’esprit de la Constitution de 1958, quoique l’on pense de cette dernière, ne sont respectés.

Bref, la Ve République est à bout de souffle, il est vraiment temps de passer à autre chose !

Pour lire le communiqué complet : 

http://nikonoff2017.fr/campagne-de-jacques-nikonoff/659-doutes-sur-la-legitimite-de-l-election-presidentielle

 

Contact presse : 06 42 82 89 73

 

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0 Restriction des caractères
Votre texte doit contenir plus de 10 caractères
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
  • Aucun commentaire sur cet article.
La campagne
loading...
Web Analytics