En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

Communiqués de presse

CommuniquePresseCommuniqué n°9

Le 24 juillet 2016

Jacques Nikonoff appelle les communistes à démondialiser


Le 20 juillet, Jacques Nikonoff, candidat à l'élection présidentielle au titre du Rassemblement pour la démondialisation, a lancé un appel aux communistes à être des démondialisateurs.
Cet appel a été proclamé de Châteaubriant, en Loire-Atlantique. Plus précisément à la Carrière de la Sablière, que l’on appelle la Carrière des Fusillés. C’est là, en effet, le 22 octobre 1941, que 27 résistants communistes ont été assassinés par les nazis.

CommuniquePresse

Communiqué n°8


Le 21 juillet 2016

La Mairie de Paris travaille avec Lafarge qui finance Daech

Le sable sur lequel Parisiens et touristes s’allongent cet été à Paris-Plages est taché de sang.

Rappel : le 22 juin 2016, le journal Le Monde révélait que « les ciments Lafarge ont travaillé avec l’État islamique » et qu’il lui a « versé des taxes sur le pétrole et les matières premières ». Depuis, les autorités françaises sont restées muettes. Comme les partis politiques. Pourtant, dès le 23 juin, dans un communiqué de presse, Jacques Nikonoff, candidat à l'élection présidentielle au nom du Rassemblement pour la démondialisation, demandait aux pouvoirs publics de réagir, puis envoyait une lettre au président de l'Assemblée nationale, au Premier ministre, au ministre de l'Economie...
Le dernier scandale en date lié à cette affaire vient de se produire : la décision inadmissible de la Mairie de Paris en toute connaissance de cause de choisir Lafarge.


CommuniquePresse 
Communiqué n°6

Le 8 juillet 2016

C’est à Lille, le 5 juillet dernier, devant la maison où Charles de Gaulle est né le 22 novembre 1890, que Jacques Nikonoff, candidat à l’élection présidentielle, a appelé les gaullistes à rejoindre le Rassemblement pour la démondialisation.VIDEO et TEXTE D'APPEL.

CommuniquePresse

Communiqué n°7

14 juillet 2016

La Fête nationale en France fait référence au 14 juillet 1789, date de la prise de la Bastille, jour symbole où la souveraineté a été arrachée au monarque par le peuple, transformant le royaume en nation, les sujets du roi en citoyens.
Jacques Nikonoff, candidat à l'élection présidentielle de 2017, démontre qu'à notre époque, une nouvelle Bastille est à abattre, celle de la mondialisation néolibérale et les 3 piliers sur lesquels elle repose :

CommuniquePresse

Communiqué n°5

Le 29 juin 2016

Jacques Nikonoff sur Arte et LCI : pour le Frexit !

La campagne
loading...
Web Analytics