En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

Chroniques dans Russia Today (2015-2016)

Par Jacques Nikonoff

Les élections législatives anticipées en Grèce se tiendront le 20 septembre. Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a en effet démissionné le 20 août dernier et prononcé la dissolution du Parlement. Il ne disposait plus de majorité puisque sa politique a conduit à diviser son parti, Syriza, en faisant le contraire des engagements qu’il avait pris en signant le 3e mémorandum.

Par Jacques Nikonoff

L’Espagne fournit un cas d’école de la façon dont les grands médias occidentaux, peu enclins à la subtilité et à la précision, offrent une vision caricaturale de la réalité et promeuvent, entre autre, des partis-leurre. En France, par exemple, c’est le cas du Front national (FN) qui ne propose pas une véritable sortie de l’euro ni de l’Union européenne (UE) dans son programme, contrairement à ce qu’il prétend, et qui est pourtant présenté comme un épouvantail sur ces questions.

Par Jacques Nikonoff

La semaine dernière j’ai montré comment la «question allemande» avait été celle de l’unité de l’Allemagne et de la nostalgie impériale, alors que la «nouvelle question allemande» est aujourd’hui celle de la tentation impériale.

Par Jacques Nikonoff

Ces deux dernières semaines j’ai montré, d’une part, comment la « question allemande », qui avait été celle de l’unité de l’Allemagne et de la nostalgie impériale, était devenue aujourd’hui la « nouvelle question allemande », celle de la tentation impériale, et d’autre part pourquoi l’Allemagne ne voulait pas d’une Europe politique. Il faut maintenant évoquer le mythe du modèle économique allemand.

Par Jacques Nikonoff

La question allemande est celle de l’unité de l’Allemagne et de la nostalgie impériale. Elle est née le 6 août 1806 lorsque le dernier empereur du Saint-Empire romain germanique, François II, se soumet à Napoléon Ier en renonçant à la couronne impériale et en déliant tous les États impériaux de leurs obligations, mettant ainsi fin au « vieil Empire ». La question allemande a pris fin le 3 octobre 1990 quand la République démocratique allemande (RDA), après la chute du Mur de Berlin, adhéra à la République fédérale d’Allemagne (RFA). Du coup surgissait alors la nouvelle question allemande, une fois l’unité retrouvée, celle de la tentation impériale.

La campagne
loading...
Web Analytics