En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

Chroniques dans Russia Today (2015-2016)

Par Jacques Nikonoff

C’est lors de la réunion du G8 qui s’est tenue à Lough Erne, en Irlande du Nord, les 17 et 18 juin 2013, que les négociations ont été lancées officiellement pour aboutir à un Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (PTCI), Transatlantic Trade & Investment Partnership (TTIP) en anglais, ou encore Trans-Atlantic Free Trade Agreement (TAFTA).

Par Jacques Nikonoff

Des commentateurs ont vu dans l’accord signé le 12 juillet à Bruxelles, entre l’Union européenne (UE), le Fonds monétaire international (FMI) et la Grèce, un coup d’État des premiers sur la seconde. Il n’en est rien. Pour parler de coup d’État, il aurait fallu que le gouvernement grec ait refusé de signer le moindre accord, et que l’UE et le FMI imposent malgré tout à ce pays des mesures qu’il refusait.

Par Jacques Nikonoff

Hormis la guerre, les catastrophes naturelles et les pandémies, rien n’est pire que le chômage pour dévaster une société. Il est la cause directe ou indirecte d’un nombre incalculable de difficultés : déficit de la Sécurité sociale, moins-values pour l’impôt sur les sociétés, la TVA, etc., faiblesse du secteur du logement, abandon de certaines cités de banlieue, désertification rurale, problèmes de l’école et des familles, dérèglements sociaux, déficits publics, atonie de la croissance économique…

Par Jacques Nikonoff

Le 14 janvier 1963, lors d’une conférence de presse, le président de la République française, Charles de Gaulle, annonçait qu’il était opposé à l’entrée de la Grande-Bretagne dans ce qui s’appelait alors la Communauté économique européenne (CEE). Pour de Gaulle, «la nature, la structure, la conjoncture, qui sont propres à l'Angleterre diffèrent de celles des États continentaux».

Par Jacques Nikonoff

S’il existait encore des personnes naïves au point de croire que l’Union européenne (UE) était le modèle universel et sans concurrence de la défense des droits de l’homme et de la démocratie, les critiques que ses dirigeants portent contre le référendum organisé par le gouvernement grec devraient leur ouvrir les yeux. Depuis 2010, l’Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) martyrisent la Grèce et son peuple. Les droits de l’homme ont été piétinés après six années de plans appelés abusivement «d’aide» et de «sauvetage».

La campagne
loading...
Web Analytics