En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

Ouvrages

Restituer la souveraineté monétaire au peuple

Par Jacques Nikonoff

Mille et une nuit, avril 2011

Présentation

« Bouclier » censé protéger de la spéculation, la monnaie unique était le moyen quasi miraculeux de terrasser toutes les difficultés : inflation, chômage, récessions… La crise de l’euro et de l’Union européenne, qui a éclaté fin 2009, a balayé ces croyances. Nos dirigeants s’acharnent cependant, en dépit du constat d’échec flagrant, à faire perdurer le mythe de sa monnaie « protectrice ».

La crise de l’euro traduit d’abord une fragmentation de l’Europe et de la zone euro. Le mythe de l’unité a vécu, le couple franco-allemand connaît un divorce de fait : la gestion de la monnaie s’est faite au détriment des intérêts de la France, mais aussi de la majorité de ses partenaires de la zone euro. Seuls les dirigeants allemands ont tiré profit de l’euro fort, ont engrangé les excédents commerciaux réalisés en grande partie sur les autres pays européens.

Mille milliards de francs pour l'emploi

Dirigé par Jacques Nikonoff

Arléa, janvier 1998

 

Présentation

Et si le chômage était voulu ? Si ce fléau persistant arrangeait finalement beaucoup de monde ? Jacques Nikonoff, par ce réquisitoire, apporte des explications inhabituelles et dénonce les responsabilités. Ce livre dérangeant montre de façon concrète que l’emploi pour tous n’est pas plus difficile à organiser que l’école pour tous. 

Jacques Nikonoff

Le Temps des cerises, 2012.

Présentation

Le jeudi 23 juin 2011, sur France 2, lors de l’émission « Des paroles et des actes » animée par David Pujadas, Madame Le Pen a cité Jacques Nikonoff pour son livre Sortons de l’euro ! Restituer au peuple la souveraineté monétaire (Mille et une nuits, 2011).

Jacques Nikonoff, dans La Confrontation. Argumentaire anti-FN, reprend les paroles échangées lors de cette émission entre les différents participants tout en s’introduisant dans le débat de manière fictive. Ainsi, il s’offre une occasion de répondre à Marine Le Pen et de construire un véritable argumentaire pour contrer sa vision de la sortie de l’euro. Cet ouvrage, qui prend donc la forme d’un dialogue, est facile d’accès, et résume les enjeux monétaires de la campagne présidentielle de manière simple et concise.

Coordonné par Bernard Cassen et Alain Lecourieux,

avec la participation de Jacques Nikonoff.

Mille et une nuits, avril 2005.

 

Présentation

En France, où la « Constitution » européenne commence enfin à être débattue au fond, les partisans de son approbation sont sur la défensive. Au lieu d'argumenter sur le contenu exact de ce traité, ils se réfugient dans des slogans ou des pétitions de principe. Telle n'a pas été la démarche d'Attac qui a lu ses quatre parties (448 articles), ses 36 protocoles, ses 2 annexes et ses 48 déclarations.

C'est le résultat de ce travail d'investigation qui est présenté aux lecteurs et électeurs. Ils découvriront, références à l'appui, que ce traité constitutionnel, même s'il contient quelques avancées, est avant tout un instrument pour mettre définitivement l'Union européenne - et donc chacun de ses États membres - aux normes libérales. S'il était ratifié, il rendrait problématique toute alternance politique. Surtout, il empêcherait l'Europe de jouer le rôle émancipateur qui devrait être le sien.

La campagne
loading...
Web Analytics