En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

Par Jacques Nikonoff, postface de Jean-Marie Harribey

Arléa, avril 1999

Présentation

Pourquoi la France veut-elle créer des fonds de pension ? Pourquoi des organismes publics, comme le commissariat général au Plan et le Conseil d'analyse économique, ont-ils succombé à ce délire, qui laisse présager une véritable faillite intellectuelle et politique ? La création de fonds de pension calqués sur le modèle américain, dont ce livre dévoile, pour la première fois en France, les mécanismes pervers, s'inscrit dans une étape nouvelle de la " libéralisation " financière. L'auteur dénonce ici sans faux-fuyants la "révolution blanche", orchestrée par les milieux ultralibéraux et leurs nombreux relais. Dangereux, inefficaces, inutiles, les fonds de pension doivent être refusés ; tout comme doit être rejetée la notion de " vieillissement " de la population, qui fait de l'avenir une menace, alors que l'allongement de l'espérance de vie offre de nouveaux défis à l'aventure humaine.

ComedieFondsPension

 

 

La campagne
loading...
Web Analytics