En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

Chroniques de Jacques Nikonoff

Par Jacques Nikonoff

Le 1er novembre 2016

Le psychodrame a pris fin dimanche 30 octobre à Bruxelles puisque le CETA a finalement été signé.

CETA signifie en anglais Comprehensive Economic and Trade Agreement, et en français Accord économique et commercial global.

Il s’agit d’un accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada.

Les parlements de Wallonie, de Bruxelles-Capitale et de la Communauté francophone, avec à leur tête Paul Magnette, le ministre-président de la Wallonie, avaient refusé de signer le traité. La signature prévue le jeudi 27 octobre, en présence du Premier ministre canadien, avait même été annulée.

Le 21 octobre 2016.
 
Dans sa 4e chronique vidéo hebdomadaire, Jacques Nikonoff revient sur la primaire de la droite et du centre et le show télévisé du 13 octobre sur TF1. Il en dégage trois conclusions résumées dans trois petites notes :

  • Cette primaire va le plus probablement opposer au deuxième tour Messieurs Juppé et Sarkozy, c’est-à-dire des experts en mises en examen. Leur légitimité, nationale et internationale, avant même leur élection éventuelle à la présidence de la République, est sujette à caution.
  • Le programme Juppé-Sarkozy, sur l’essentiel, est le même : aider les riches, accabler les pauvres. C’est du Hollande.
  • Le principe même des primaires, nouveau mauvais feuilleton médiatique, est à abandonner.


Le 2 octobre 2016.

Pour sa deuxième chronique vidéo hebdomadaire, Jacques Nikonoff commente l’augmentation de 52 400 personnes frappées par le chômage. C’est comme si les villes d’Arles, Clamart ou Annecy avaient été rasées !

Et puis il y a le premier rapport d’évaluation du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) qui annonce une dépense de 28,7 milliards d’euros en 2013 et 2014 pour des maintiens ou créations estimés entre 50 000 et 100 000 emplois. Soit un coût moyen par emploi de 143 000 à 287 000 euros !

Hallucinant ! Un gigantesque détournement de fonds publics !

Une vidéo à regarder !

Le 11 octobre 2016.

Dans sa 3e chronique vidéo hebdomadaire, Jacques Nikonoff décrypte le passage qui concerne l’euro et l’Union européenne dans l’interview de Jean-Luc Mélenchon par Laurence Ferrari lors de l’émission du 25 septembre sur C8.

Sur l’euro et l’Union européenne, Jean-Luc Mélenchon apparaît pour ce qu’il est : un « insoumis » d’opérette puisqu’au-delà de son verbiage habituel, il montre qu’il est totalement soumis au système de Bruxelles !

Ça chauffe pour lui !

Une vidéo à regarder !

Réagissez (1) Clics: 3685

Le 25 septembre 2016.

À partir de ce soir, et normalement tous les dimanches, Jacques Nikonoff va tenir une chronique vidéo sur ses sites Internet et Facebook. Il exposera ses analyses, propositions, coups de cœur et coups de gueule comme candidat à l’élection présidentielle.

La campagne
loading...
Web Analytics