En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

Sur l'Union européenne.

Par Jacques Nikonoff

Intervention lors du colloque organisé par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP) le samedi 26 juin 2010 au FIAP - 30, rue Cabanis, Paris 14e.

Les propositions pour sortir de la crise de l’Union européenne dépendent de la conception que l’on peut avoir de l’Union européenne. En ce qui le concerne, le M’PEP considère que le système qui a pris naissance avec la Communauté européenne du charbon et de l’acier – la CECA – en 1951, et qu’il s’est poursuivi avec le Marché commun à partir de 1957, puis avec la Communauté économique européenne et aujourd’hui avec l’Union européenne. C’est un système de domination et d’aliénation des peuples et des nations dont il faut s’émanciper. Avec l’OTAN, l’OMC, l’OCDE, le FMI et la Banque mondiale, l’Union européenne est un des piliers de l’ordre libéral mondial.

Par Jacques Nikonoff.

Le 12 mai 2010.

Après le « sommet » européen qui s’est tenu à Bruxelles du 7 au 9 mai 2010, à propos de la crise de l’Union européenne, jamais la confusion n’avait été aussi profonde. Il se dit et s’écrit n’importe quoi. La tâche n’est pas facile pour les citoyens de base qui veulent tenter de suivre les évènements, comprendre les décisions prises et en saisir le sens. D’autant que la matière n’est pas d’un accès aisé et que personne ne fait vraiment d’efforts pour la rendre accessible aux gens de tous les jours.

Par Jacques Nikonoff

Le 20 juin 2009.

Avec les élections européennes de juin 2009, un nouveau pas a été franchi vers la fin du mythe européen.

Afin d’évacuer le problème et cacher la poussière sous le tapis, les commentaires des grands médias ne portent essentiellement que sur la politique intérieure de chaque pays. Il n’est pas question de la nouvelle majorité au Parlement européen et de l’impact qu’elle aura ou non sur la politique européenne.

Une partie de la gauche et de la droite a renoncé à la souveraineté monétaire nationale, refuse de sortir de l’euro, et par conséquent s’est installée dans l’ordre monétaire néolibéral.

Une étude de Patrice Hemet et Jacques Nikonoff (Mouvement politique d’éducation populaire – M’PEP)

La campagne
loading...
Web Analytics