En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

Sur la décomposition politique.

Par Jacques Nikonoff

Août 2008.

C’est dans l’indifférence quasi générale de la population que la 24e révision de la Constitution de la Ve République a été adoptée par le Congrès, le 21 juillet 2008, par 539 voix contre 357, soit une voix de plus que la majorité requise des trois cinquièmes. Alors que le chef de l’État affirmait que cette révision était la plus importante de ces dernières décennies, il a refusé d’organiser un référendum. Le peuple a donc été mis à l’écart, comme pour l’adoption du traité de Lisbonne.

Par Jacques Nikonoff

Le 13 avril 2016.

Pour admettre cette réalité, nous ne pouvons pas faire l’économie d’un retour en arrière pour comprendre ce qu’est la gauche, non pas comme nous la rêvons ou comme nous la voudrions, mais telle qu’elle fut et telle qu’elle est vraiment aujourd’hui. Il faut ajouter le mécanisme idéologique et politique qui a produit ce grand retournement.

Par Jacques Nikonoff

Le 13 avril 2016.

Sous l’impulsion du président de la République François Hollande et du Premier ministre Manuel Valls, les socialistes, à l’approche de leur déroute électorale prévue aux élections départementales de mars 2016, ont rejoué le film de 1982-1983 dont le réalisateur était Francois Mitterrand. Ils ont tout fait pour gonfler le score du FN. Pourquoi ? Parce que si le FN était arrivé en tête les 22 et 29 mars 2015, la menace de sa victoire en 2017 serait devenue crédible.

La campagne
loading...
Web Analytics