En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies de suivi et de préférences

A A A

Sur la décomposition politique.

Par Jacques Nikonoff

Le 29 avril 2010.

Par Jacques Nikonoff

Le 15 août 2009.

A quelques jours de l’ouverture de l’université d’été des Verts, il n’est pas inutile de revenir sur le score obtenu par les listes Europe Écologie lors de l’élection européenne de juin 2009 et de comprendre la signification de leurs résultats.

Le présent texte est très critique vis-à-vis de l’idéologie et du programme de ces listes qui agissent comme mirage électoral pour éviter d’aborder les vraies solutions à la triple crise économique, sociale et écologique. Le M’PEP espère que les militants des Verts, dont une grande partie est située politiquement à gauche ou même très à gauche, sauront arrimer le mouvement écologiste à gauche et repousser les impasses du « ni droite, ni gauche » professées par Daniel Cohn-Bendit.

Par Jacques Nikonoff

Le 23 novembre 2008

Avec 42 voix d’avances sur Ségolène Royal, Martine Aubry est arrivée en tête lors du second tour de l’élection du premier secrétaire du Parti socialiste le vendredi 21 novembre 2008. Le PS est désormais coupé en deux, le résultat des élections est contesté. Nul ne peut prédire l’évolution de ce parti dans les semaines qui viennent.

En revanche, Ségolène Royal et Martine Aubry, qui ont toujours incarné la droite du PS, sont restées sur une « ligne » social-libérale dans leurs motions, au-delà de la rhétorique propre à une période de congrès. Après le congrès de Reims, plus que jamais, la refondation de la gauche passe à l’extérieur du PS. Ce congrès valide a posteriori la démarche engagée par Marc Dolez et Jean-Luc Mélenchon.

La campagne
loading...
Web Analytics